Le deuxième trimestre d'Orange Belgium laisse une impression mitigée. Chiffre d'affaires (CA) et bénéfice opérationnel (EBITDA) ont dépassé les attentes, mais une hausse inférieure aux prévisions du nombre de nouveaux abonnés au câble a pesé sur le sentiment. Le CA provenant des services a progressé de 4,3 % en un an, à 279,5 millions. Il ne tient pas compte des ventes de téléphones mobiles. Sur l'ensemble du premier semestre, la progression s'élevait à 2,4 % (553,5 millions d'euros), malgré l'impact de la suppression des tarifs de roaming. Celle-ci coûtera au groupe 36,9 millions d'euros de CA et réduira le bénéfice opérationnel de 31,9 millions. Du chiffre d'affaires et des béné...