Inspirée d'une histoire vraie, la BD Vent debout met en scène un couple de Français parti dans une nouvelle vie: un tour du monde à la voile. L'aventure est exaltante, le paysage splendide, la quiétude de la mer apaisante, et le danger d'un océan déchaîné grisant. Mais le voyage tourne court lorsque l'embarcation croise celle de pirates au large des côtes somali...

Inspirée d'une histoire vraie, la BD Vent debout met en scène un couple de Français parti dans une nouvelle vie: un tour du monde à la voile. L'aventure est exaltante, le paysage splendide, la quiétude de la mer apaisante, et le danger d'un océan déchaîné grisant. Mais le voyage tourne court lorsque l'embarcation croise celle de pirates au large des côtes somaliennes. Changement de décor: nous voilà en Indonésie où l'on suit une famille, elle aussi en voyage autour du monde pour une année. Ils sont partis à la dure sur les grands chemins, négociant chaque prix et logeant dans de modestes pensions. C'est dans l'une d'elles qu'un compatriote leur raconte l'histoire de nos deux marins français. Ce qui lie la famille et le couple de marins tient dans ce sentiment de liberté qu'offrent leurs modes de déplacement respectifs. Chaque partie fait le choix de vivre chichement au profit d'expériences "authentiques". Mais deux visions du monde s'opposent: l'éternelle dichotomie entre l'Occident, au sens large, et le reste du monde. Si les motivations des marins français sont connues, celles de leurs ravisseurs sont tout autre: si tu viens du pays de Zidane, c'est que tu es riche ... En Indonésie, les déboires moins tragiques de la famille amènent celle-ci à se confronter aux étudiants en tourisme locaux, qui voient dans leur petit paradis protégé une occasion de développer le tourisme de masse. Bref, chacun voit en l'Occidental une manne providentielle qu'il faut exploiter de manière sauvage. Juste retour de bâton? Dans Vent debout, les différents points de vue évitent tout manichéisme et poussent le lecteur à se poser de vraies questions sur sa manière de voyager. Bref, une excellente lecture pré-estivale.