Il n'y a pas si longtemps, Pierre Fabre vivait chez nous. Juste avant le changement de millénaire, il avait, via un MBO, sauvé d'une mort certaine Momiplast, une entreprise chimaci...

Il n'y a pas si longtemps, Pierre Fabre vivait chez nous. Juste avant le changement de millénaire, il avait, via un MBO, sauvé d'une mort certaine Momiplast, une entreprise chimacienne spécialisée dans la production de tubes destinés au secteur des cosmétiques avec des clients comme L'Oréal ou Unilever. Aujourd'hui, Pierre Fabre vit pleinement sa passion pour le vin. Il a repris, en tant que représentant de la cinquième génération, le Château de Gaure, un domaine familial près de Limoux. Il y produit, en bio et en AOP Limoux pour les blancs et AOP Languedoc pour les rouges, de jolies cuvées dont il dessine lui-même les étiquettes. Comme ce Pour Mon Père 2020, un rouge issu d'une sélection des plus beaux terroirs du domaine avec une majorité de très vieux carignans. On le trouve au prix de 23 euros chez Lansac à Merchtem ou Aux Sens Larges à Hannut.