Chant d'Eole, dont les bulles ont déjà été primées dans le monde entier, a ouvert ce mercredi 15 juin un restaurant éphémère. Tout en bois, il est niché au pied d'une éol...

Chant d'Eole, dont les bulles ont déjà été primées dans le monde entier, a ouvert ce mercredi 15 juin un restaurant éphémère. Tout en bois, il est niché au pied d'une éolienne au milieu des vignes. Jusqu'au 19 septembre, il sera possible d'y manger du mercredi au dimanche le midi et le soir ou d'y déguster des tapas et des desserts entre 15 et 18 h. Gérée par le traiteur La Ferme du Coq, la carte, concoctée par Pierre Richez (un chef qu'on a connu au Funambule à Sirault), propose six entrées (de 13 à 19 euros), six plats (de 14 à 29 euros) et six desserts (de 8 à 12 euros). On y trouve quelques audaces comme le dos de cabillaud avec une émulsion à l'Eole Belgian Spritz, la dernière création du domaine qui mixe un mousseux avec un gin aromatisé aux kumquats produit par la Distillerie de Biercée.