Douche froide la semaine dernière pour les 1.705 travailleurs de D'Ieteren Auto. La direction a en effet décidé d'accélérer le plan de transformation stratégique 2025. La baisse brutale des ve...

Douche froide la semaine dernière pour les 1.705 travailleurs de D'Ieteren Auto. La direction a en effet décidé d'accélérer le plan de transformation stratégique 2025. La baisse brutale des ventes enregistrée cette année est, selon les experts, appelée à perdurer avec un marché qui se stabiliserait autour des 450.000 véhicules neufs annuels, soit 100.000 de moins que l'an dernier. Un marché que D'Ieteren voit s'orienter vers l'occasion, la mobilité du futur et l'après-vente. Dans cette optique, D'Ieteren Auto a décidé de se séparer de 211 emplois, soit 12,3 % des effectifs. La procédure Renault a été enclenchée. La filiale a l'intention de fermer les Contact Centers de Kortenberg, de réduire la voilure au niveau logistique et de trouver un repreneur pour les activités d'importation des produits Yamaha. Parallèlement, le groupe a annoncé un investissement de 182 millions notamment pour soutenir la nouvelle mobilité via, entre autres, Lab Box ou EDI.