C'est la plus grosse opération corporate de l'année aux Etats-Unis : CVS Health Corp, la plus importante chaîne de pharmacies américaines, a officialisé le rachat d'Aetna, l'un des plus anciens assureurs santé des Etats-Unis. CVS dispose sur le territoire américain de 9.700 magasins et de 1.100 points médicaux minute qui soignent les maladies familiales et prop...

C'est la plus grosse opération corporate de l'année aux Etats-Unis : CVS Health Corp, la plus importante chaîne de pharmacies américaines, a officialisé le rachat d'Aetna, l'un des plus anciens assureurs santé des Etats-Unis. CVS dispose sur le territoire américain de 9.700 magasins et de 1.100 points médicaux minute qui soignent les maladies familiales et proposent de la prévention, comme l'administration de vaccins. Aetna est un poids lourd de l'assurance santé américaine avec un chiffre d'affaires de 63 milliards de dollars et 23 millions d'assurés. Elle est spécialisée dans les assurances santé individuelles mais est aussi très active dans les plans offerts par les entreprises et les structures gouvernementales. Pour acquérir Aetna, CVS va mettre 58 milliards sur la table. L'opération devrait être définitive à la mi-2018. Les actionnaires de la chaîne de pharmacies seront détenteurs de 78 % des actions de la nouvelle société créée. Les synergies pourraient atteindre le milliard d'euros. Cette fusion verticale, c'est-à-dire entre deux acteurs qui ne sont pas en compétition, n'est sans doute que le premier acte d'une modification de tout le secteur de la santé américaine mis à mal depuis l'élection de Donald Trump. D'une part, l'incertitude liée au maintien (ou pas) de l'Obamacare rend les compagnies d'assurance et les hôpitaux très nerveux. Les possibles coupes drastiques par la majorité républicaine dans le programme Medicare destiné aux 65 ans et plus amplifient encore le problème. Les différents acteurs cherchent à tout prix à réduire leurs coûts surtout si l'obligation de s'assurer décidée par Obama devait être supprimée. Enfin, l'arrivée probable d'Amazon dans le domaine de la pharmacie fait peur aux acteurs classiques alors que les prix des médicaments ne cessent d'augmenter.