On peut être une Gazelle, courir très vite, se positionner régulièrement dans le peloton de tête du classement et toutefois demeurer discrète au point de se confondre avec son environnement. La preuve avec Crystal Computing. Derrière ce nom cristallin se camoufle le centre de traitement de données de Google sis à Baudour. Un data centre où le géant américain ne ces...

On peut être une Gazelle, courir très vite, se positionner régulièrement dans le peloton de tête du classement et toutefois demeurer discrète au point de se confondre avec son environnement. La preuve avec Crystal Computing. Derrière ce nom cristallin se camoufle le centre de traitement de données de Google sis à Baudour. Un data centre où le géant américain ne cesse d'investir année après année. Depuis son lancement en 2007, ce sont en effet pas moins de 4,3 milliards qui ont été injectés dans le Hainaut, faisant de Google le premier investisseur de la province (dont 2,7 milliards rien qu'entre 2016 et 2020). Activité peu intensive en main-d'oeuvre, Crystal Computing emploie 120 équivalents temps plein en 2020 contre une centaine en 2016. Un nombre qu'il convient cependant de majorer si l'on intègre les divers sous-traitants présents sur le site hainuyer, à des fins de maintenance et de sécurité notamment. Au total, l'entreprise déclare quelque 400 travailleurs à Baudour. Et s'il est difficilement quantifiable, l'impact plus global du géant américain sur l'économie locale est réel. Ces 15 dernières années, nombre de Gazelles ont donc profité peu ou prou de la manne financière déversée par Google sur les terres du Hainaut. Et c'est loin d'être fini: le groupe a encore acquis l'an dernier un terrain de 52 hectares près de Charleroi, à l'Ecopôle, situé à cheval sur les communes de Farciennes, Aiseau-Presles et Sambreville, pour y implanter un nouveau data centre. Une arrivée qui va dynamiser la région et favoriser également les entreprises du cru, qui pourront bénéficier des retombées de la présence de Google. Ce dernier, avec l'étiquette Crystal Computing, s'imposant ainsi davantage comme un acteur de premier plan dans le Hainaut.