Swiss Re, le premier réassureur mondial, estime, à l'heure actuelle, les pertes assurées pour les ouragans Harvey, Irma et Maria ainsi que pour les tremblements de terre au Mexique
...

Swiss Re, le premier réassureur mondial, estime, à l'heure actuelle, les pertes assurées pour les ouragans Harvey, Irma et Maria ainsi que pour les tremblements de terre au Mexique à environ 95 milliards de dollars (80 milliards d'euros). Une estimation assez proche de celle déjà formulée par SCOR, son concurrent français. Swiss Re, qui joue en quelque sorte le rôle d'assureur pour les compagnies d'assurances, évalue sa part à environ 3,6 milliards de dollars (3 milliards d'euros). Pour la Lloyds (4,5 milliards de dollars pour Harvey et Irma), c'est la charge la plus lourde du monde de l'assurance. Il s'agit d'un chiffre net de rétrocession, c'est-à-dire après avoir transmis une partie du coût à d'autres réassureurs. Pour le secteur, l'année 2017 s'annonce comme l'une des plus coûteuses de tous les temps. Il faut dire qu'il est excessivement rare que cinq catastrophes naturelles d'une telle ampleur se suivent en aussi peu de temps. Par Xavier Beghin