Le numéro un d'essenscia, Yves Verschueren, l'avait convaincu de postuler et il a été sélectionné parmi plus de 50 candidats pour succéder à Bernard Broze qui prendra sa retraite en novembre prochain. " Connecting the dots " est le leitmotiv de Frédéric Druck. " C'est ce que j'ai toujours aimé faire : rapprocher le plus possible les différents intervenants, prendre des initiatives pour ...

Le numéro un d'essenscia, Yves Verschueren, l'avait convaincu de postuler et il a été sélectionné parmi plus de 50 candidats pour succéder à Bernard Broze qui prendra sa retraite en novembre prochain. " Connecting the dots " est le leitmotiv de Frédéric Druck. " C'est ce que j'ai toujours aimé faire : rapprocher le plus possible les différents intervenants, prendre des initiatives pour développer des écosystèmes grâce à l'interaction entre les petites et grandes entreprises et les centres de recherche, y compris des autres secteurs, déclare Frédéric Druck. Il y a beaucoup de gros dossiers sur la planche, comme l'énergie, l'environnement et la formation. L'actualité politique bat son plein et le gouvernement a fait peau neuve en Wallonie. Je commencerai par rencontrer les chefs d'entreprise de l'industrie chimique et des sciences de la vie en Wallonie et à Bruxelles. " Son objectif final ? " Renforcer la compétitivité de la chimie et des sciences de la vie à Bruxelles mais aussi et surtout en Wallonie. Le potentiel de la Wallonie est immense et a besoin d'être activé. Cela manque de drive pour le moment. " Disposant d'un master en journalisme et communication de l'ULB, Frédéric Druck a débuté sa carrière comme assistant universitaire. Après avoir assumé diverses fonctions à responsabilité au sein d'organisations patronales (UPEDI, Federgon), il a occupé le poste de responsable relations publiques dans l'entreprise pharmaceutique MSD avant de décrocher le poste de directeur du groupe de relations publiques Interel. En 2007, l'Ucclois de naissance a rejoint BioWin, le pôle de compétitivité wallon pour les sciences de la vie, dont il a été promu directeur général adjoint en 2014. Frédéric Druck occupe depuis l'an dernier la fonction de secrétaire général de bio.be, la fédération des entreprises belges actives dans les sciences du vivant qui fait partie d'essenscia, le tremplin idéal pour sa fonction actuelle. Bert Lauwers