Des chiffres relatifs au nombre d'inscriptions aux consulats de Suisse et du Luxembourg ont circulé l'an dernier dans les médias. Il y aurait eu, en 2016, 10 % d'i...

Des chiffres relatifs au nombre d'inscriptions aux consulats de Suisse et du Luxembourg ont circulé l'an dernier dans les médias. Il y aurait eu, en 2016, 10 % d'inscriptions de plus dans ces deux consulats qu'en 2014. Ce recensement ne donne toutefois pas une image précise du nombre de départs, car l'inscription consulaire n'est pas obligatoire. Il eût été intéressant de savoir si le nombre de Belges qui s'expatrient a diminué depuis l'instauration de l'échange automatique des données bancaires. Mais les services du Registre national l'ignorent, pas plus qu'ils ne savent combien de Belges se sont inscrits dans des consulats autres que les consulats luxembourgeois et suisse, " parce que le fonctionnaire en charge est parti à la retraite et que son collègue a trop de travail ", s'excuse un porte-parole.