Colruyt croit plus que jamais dans les potentialités de l'éolien en mer. Parkwind, son holding spécialisé, vient en effet d'annoncer coup sur coup la mise en route de ...

Colruyt croit plus que jamais dans les potentialités de l'éolien en mer. Parkwind, son holding spécialisé, vient en effet d'annoncer coup sur coup la mise en route de son quatrième parc belge, Northwester 2 (pour 2020), la prise de contrôle en Irlande du projet Oriel (330 MW) et la validation de sa candidature - parmi neuf autres - pour construire un nouveau parc au large de Dunkerque. Parkwind appartient au groupe Colruyt, à Korys, le holding d'investissement de la famille Colruyt et à PMV, la société d'investissement publique flamande. En Belgique, Parkwind est partie prenante dans trois parcs éoliens déjà construits : Belwind, Northwind et Nobelwind, soit une capacité de 552 MW. Et si la Belgique devait développer des parcs supplémentaires via un système d'enchères, le holding a la volonté d'y participer. Par Xavier Beghin