C'est la septième génération du porte-drapeau de la marque étoilée. Comme ses devancières, cette nouvelle "S" se pose en vitrine technologique de son époque. Vu l'ère numérique qui est la nôtre, l'habitacle se tapisse d'écrans, dont une tablette centrale de 12,8'' et un combiné digital derrière le volant, qui affiche la carte du GPS en 3D! L'affichage "tête haute" qui projette les données de conduite sur la route est tout aussi saisissant: les infos "flottent" derrière le parebrise à environ...

C'est la septième génération du porte-drapeau de la marque étoilée. Comme ses devancières, cette nouvelle "S" se pose en vitrine technologique de son époque. Vu l'ère numérique qui est la nôtre, l'habitacle se tapisse d'écrans, dont une tablette centrale de 12,8'' et un combiné digital derrière le volant, qui affiche la carte du GPS en 3D! L'affichage "tête haute" qui projette les données de conduite sur la route est tout aussi saisissant: les infos "flottent" derrière le parebrise à environ deux mètres devant les yeux du conducteur. La reconnaissance vocale évoluée répond intuitivement aux demandes des passagers, qui sont choyés: la banquette peut être remplacée par deux sièges séparés, réglables en tous points. Parmi l'arsenal sécuritaire, on trouve des airbags frontaux arrière (intégrés aux sièges avant), des airbags intégrés aux ceintures de sécurité ou encore un coussin protecteur qui se déploie entre les sièges avant en cas de choc latéral. Un cocon protecteur! La suspension pneumatique assure un toucher de route onctueux, gage d'un confort royal. Ce carrosse peut aussi hausser le rythme sans trop se désunir, surtout avec la transmission intégrale 4MATIC et les roues arrière directrices qui dynamisent cette limousine et réduisent son rayon de braquage. On peut également lâcher momentanément le gouvernail: le "pilotage automatique" suit les bandes de circulation en gardant une distance par rapport au véhicule qui précède. La gamme compte plusieurs moteurs. Le diesel "de base" est déjà performant, raffiné et sobre. Pas de version électrique de cette Classe S, mais on attend une hybride plug-in fiscalement intéressante. Concentré de technologie, cette Mercedes impressionne, même s'il faut presqu'un brevet de pilote de ligne pour maîtriser toutes ses fonctions. Espérons que cet arsenal numérique vieillira avec fiabilité et sans trop se démoder, dans un monde où la digitalisation progresse à vitesse grand V.