Reine des villes, la Mini se décline maintenant en version électrique. Une puce urbaine à pile pleine de jus, plus branchée que jamais. Sous le capot, on retrouve le moteur de la BMW i3s électrique de 184 ch. Une cavalerie qui anime cette Mini avec une grande vigueur mais fait parfois tirailler son train avant en sortie de courbe.
...

Reine des villes, la Mini se décline maintenant en version électrique. Une puce urbaine à pile pleine de jus, plus branchée que jamais. Sous le capot, on retrouve le moteur de la BMW i3s électrique de 184 ch. Une cavalerie qui anime cette Mini avec une grande vigueur mais fait parfois tirailler son train avant en sortie de courbe. A part cela, la tenue de route est très typée Mini : agile, efficace et plaisante. Et le petit gabarit rend la voiture très maniable en ville. Le confort de suspension est par contre assez ferme. A bord, on retrouve une ambiance typiquement Mini, avec un gros cadran central rond et une planche de bord originale garnie de commandes de type basculeur, d'aspect rétro. Disponible uniquement en trois portes, cette Mini électrique n'est pas très pratique : l'accès à l'arrière est acrobatique et l'habitabilité y est réduite. Heureusement, le coffre ne perd rien par rapport à celui des versions à moteur thermique, la batterie étant nichée sous le plancher de la voiture. Mini a opté pour une petite batterie afin de contenir l'embonpoint et de préserver un comportement dynamique. En contrepartie, ces petits accus n'offrent qu'une faible autonomie : nous avons bouclé 170 kilomètres avec un " plein " d'électricité, contre environ 300 pour les Peugeot 208/Opel Corsa électriques ou près de 400 kilomètres pour une Renault Zoe. Un rayon d'action qui limite l'usage de cette Mini à la ville essentiellement. La batterie peut se brancher sur une prise domestique classique (en 12 heures), sur une borne publique ou domestique à courant alternatif (3,5 heures) ou encore sur une borne rapide à courant continu (35 minutes). Correctement équipée, cette Mini électrique coûte près de 6.000 euros de plus qu'une Cooper S à essence de 192 ch mais elle est fiscalement bien plus intéressante (déductible à 100% pour les indépendants). Une petite citadine chic, amusante et bien dans l'air du temps.