Patrick Dechesne et Alain-Pascal Housiaux tiennent à le faire savoir: "Ceci n'est pas une étagère". Mais à quoi peut alors bien servir leur module de rangement Ehru? A déposer, exposer ou ordonner tout ce qui dans une vie d'intérieur mérite de l'être. Rassurons-nous, c'est donc b...

Patrick Dechesne et Alain-Pascal Housiaux tiennent à le faire savoir: "Ceci n'est pas une étagère". Mais à quoi peut alors bien servir leur module de rangement Ehru? A déposer, exposer ou ordonner tout ce qui dans une vie d'intérieur mérite de l'être. Rassurons-nous, c'est donc bien d'une étagère qu'il s'agit. Le clin d'oeil à Magritte est une manière pour les deux designers belges (et décorateurs de cinéma) de rappeler la part ludique de leur projet, ouvert à toutes les interprétations. Bien entendu, c'est aux jeux d'enfants que leur agencement de cubes évidés qui "sculptent l'espace sans le saturer" fait penser. Et aussi à une scène célèbre du film d'Hitchcock Les oiseaux quand les prédateurs se servent de la construction comme d'un funeste perchoir... Proposé sous la forme d'une structure alvéolaire (de 193 à 267 euros) ou simple (de 96 à 125 euros), le meuble évolutif, commercialisé selon une infinité de coloris, peut être disposé verticalement ou horizontalement. Les tablettes (à partir de 63 euros), nécessaires pour que l'étagère remplisse son rôle, sont disponibles en verre pour conserver l'effet maximal de transparence ou en métal perforé pour un rendu plus industriel. Pratique et éminemment graphique.