Nichée dans le quartier du Sablon à Bruxelles, La Sartoriale est peu connue du grand public. Comptant des clients dans toute l'Europe mais également outre-Atlantique et en Chine, cette entreprise est en effet active dans un créneau très pointu : les caves à vin de prestige, qu'elle décline à l'envi, depuis la simple armoire jusqu'au projet sur mesure. Un savoir-faire qui séduit tant les particuliers, son coeur de cible, que les professionnels : chefs étoilés, architectes, entreprises, etc. Naturellement discrète sur son portefeuille de clients, La Sartoriale aime à mentionner qu'elle a déjà travaillé, entre autres, pour l'ambassade de Chine à Paris, le restaurant doublement étoilé Ocean, au Portugal, ou encore le domaine de Manville, un hôtel-golf cinq étoiles des Baux-de-Provence.
...

Nichée dans le quartier du Sablon à Bruxelles, La Sartoriale est peu connue du grand public. Comptant des clients dans toute l'Europe mais également outre-Atlantique et en Chine, cette entreprise est en effet active dans un créneau très pointu : les caves à vin de prestige, qu'elle décline à l'envi, depuis la simple armoire jusqu'au projet sur mesure. Un savoir-faire qui séduit tant les particuliers, son coeur de cible, que les professionnels : chefs étoilés, architectes, entreprises, etc. Naturellement discrète sur son portefeuille de clients, La Sartoriale aime à mentionner qu'elle a déjà travaillé, entre autres, pour l'ambassade de Chine à Paris, le restaurant doublement étoilé Ocean, au Portugal, ou encore le domaine de Manville, un hôtel-golf cinq étoiles des Baux-de-Provence. A l'origine de cette belle success story, deux têtes : Nicole Jourdy et Jean-Jacques Bessat. Au départ rien ne prédestinait ces deux Français travaillant dans le design et l'aménagement d'intérieur à se lancer dans la conception, la fabrication et l'installation de caves à vin d'exception. " Nous nous sommes rencontrés il y a une quinzaine d'années via un fournisseur, confie Nicole Jourdy. Nous avons ensuite collaboré sur divers projets tels que des cuisines et des living-rooms pour des particuliers. " Puis est venue l'idée de la cave à vin sur mesure, qui entend marier le meilleur de l'ébénisterie et le meilleur du vin. " Nous avons appelé notre société La Sartoriale en référence au tailleur sur mesure ( sarto) en Italie, enchaîne Jean-Jacques Bessat. Nous nous définissons en effet comme des artisans du bois, voire des couturiers car il nous arrive de procéder à des coutures pour certains placages. " En 2014, l'aventure de La Sartoriale débute à Cannes où la société développe ses premiers projets pour le compte de restaurants locaux. Son premier client sera la cave-bistro Au Pot de Vin, tenue par l'ancien chef deux étoiles Jean-Pierre Silva. Pour ces enseignes, le duo conçoit des caves à vin visibles de la salle. " Le principe, c'est que le sommelier invite le client à venir y choisir sa bouteille personnellement, confie Jean-Jacques Bessat. Une démarche qui a un impact clair sur les ventes de vin et donc sur la rentabilité des établissements. " Après ces premières réalisations, le bouche à oreille aidant, la société élargit son rayon d'action. On la retrouve alors en Suisse, au Portugal, à Monaco puis en Belgique, via un chef qui l'a sollicitée non pour son restaurant, mais pour un projet personnel. Conçues en fonction des désidératas des clients, les caves sont réalisées en Toscane, au coeur du célèbre vignoble du Chianti Classico, toutes étant évidemment adaptées au vieillissement des précieux flacons dans des conditions optimales... " Nous bénéficions en Italie d'un environnement idéal où l'on retrouve nombre d'artisans qui, chacun, apportent leur touche à nos projets, ajoute Nicole Jourdy. En outre, nos fournisseurs sont habitués à travailler ensemble et à combiner différents matériaux et techniques. " Aujourd'hui, à l'instar de nombreux Français, c'est à Bruxelles que les deux associés ont trouvé leur bonheur, après y avoir installé leurs bureaux et studio. A la clé : une nouvelle clientèle, même si la Suisse et la Chine restent les pays où l'entreprise est la plus présente - ils ont ainsi engagé une architecte d'intérieur chinoise dénichée via LinkedIn. La Sartoriale y décline ses réalisations selon trois " collections " baptisées Dolia, Domus et Signature. La première est composée d'armoires dans lesquelles on peut conserver quelque 200 bouteilles à la température de service. La deuxième s'apparente déjà davantage à l'image que l'on peut se faire d'une cave classique. La troisième joue la carte du sur-mesure exclusif : des projets souvent confidentiels pour des clients prestigieux, dans des intérieurs qui le sont rarement moins. " Quelle que soit la cave, le premier élément sur lequel nous portons notre attention, c'est le respect du produit, expliquent Nicole Jourdy et Jean-Jacques Bessat. Le vin est conservé dans les règles de l'art. Nous proposons ainsi un système de climatisation qui nous est propre. Et offrons à nos clients de multiples services tels que, par exemple, un sommelier virtuel qui permet de contrôler en permanence la température et l'hygrométrie. " Aux domaines viticoles mais aussi aux particuliers, La Sartoriale propose également des chais confectionnés avec des matériaux anciens tels que briques toscanes, pierres de Bordeaux, etc. " Des pièces entièrement équipées mais qui recréent l'esprit et l'atmosphère des caves anciennes ", s'enorgueillit Jean-Jacques Bessat. Depuis qu'ils se sont lancés dans l'aventure, les deux associés ont noué bien évidemment énormément de contacts dans le monde du vin. " Mais nous n'en vendons pas ", se sentent-ils tenus de rappeler. Le contenant d'accord, mais point le contenu. " Ceci étant, nous n'hésitons évidemment pas à conseiller et orienter les clients qui le souhaitent. " La Sartoriale peut ainsi mettre ses clients en contact avec des sommeliers privés susceptibles d'apporter leur expertise tant pour la découverte de " pépites " qu'à des fins d'investissement. Car si le vin demeure un excellent placement, encore faut-il être bien au courant des tendances... La Sartoriale a, par exemple, décidé de travailler avec une maison de négoce bordelaise, U'Wine, qui propose, comme elle l'explique sur son site, un accès privilégié aux grands crus et aux plus beaux terroirs afin de permettre aux amateurs du monde entier de se constituer la meilleure cave possible... Riche d'un savoir-faire très pointu dans un secteur qui l'est tout autant, La Sartoriale ne se repose pas pour autant sur ses lauriers. Parmi ses futurs projets figure, par exemple, une " Wine Testing Room ". " Il s'agit d'un lieu de convivialité où le vin est conservé et présenté à la dégustation, explique Jean-Jacques Bessat. L'hôte peut y recevoir des amis, clients, fournisseurs, etc. Nous sommes déjà actifs dans certaines entreprises, notamment des établissements bancaires, pour la réalisation de caves physiquement situées dans l'entreprise. " Leçon post-confinement oblige, l'entreprise met aussi la dernière main à un " prêt-à- projet " qui permettra aux clients d'interagir à distance avec La Sartoriale. Via un écran, ils pourront accéder via écran à la " matériauthèque " de l'espace bruxellois, et imaginer leur future cave en toute sécurité.