En difficulté depuis cinq ans (110 millions d'euros de dettes en 2019), Casa, malgré une injection de fonds de la famille propriétaire (Blokker) en déb...

En difficulté depuis cinq ans (110 millions d'euros de dettes en 2019), Casa, malgré une injection de fonds de la famille propriétaire (Blokker) en début d'année, s'est mise la semaine dernière sous protection judiciaire. La pandémie a vidé les caisses et annulé un excellent début d'année où les ventes avaient grimpé de 10 %. La chaîne aux 505 magasins dans neuf pays sort d'un plan stratégique (nouveau concept, vente en ligne, etc.) qui n'a pas pu donner sa pleine mesure avec l'arrêt brutal des ventes. Le but de la PRJ est d'effectuer un redémarrage complet de l'entreprise. La direction a précisé qu'aucun licenciement ne serait acté et que les salaires des employés seraient payés normalement. La demande de PRJ sera examinée le 23 juin à Turnhout.