Dans la triste histoire des licenciements de Carrefour, Myriam Delmée, la responsable du Setca pour le secteur de la distribution, a tout dit en quelques mots à nos confrères du Soir. A la question de savoir s'il y a trop de supermarchés, elle a répondu avec beaucoup de franchise : " J'en suis persuadée. Le marché est saturé et l'on va nécessairement aller vers d'autres restructurations lourdes dans d'autres enseignes ". Voilà tout est dit. Le reste de la discussion est important, mais il ne faut pas se leurrer, ce n'est qu'une lutte syndicale pour obtenir les meilleures conditions de départ. En fait, souvenez-vous d'ING en 2017, et plus globalement dans ce secteur bancaire, les licenciements et autres départs ont été également motivés par la concurrence d'Internet.
...