Bûches, skis et bâtons, poêle à bois... Au Refuge, petite cantine ouverte au mois de mars près de la place Saint-Job, on est déjà prêt pour l'hiver ! En attendant, l'agréable terrasse donne envie de profiter du soleil. Si l'adresse s'est déjà fait une belle clientèle d'habitués à Uccle et bénéficie d'un exc...

Bûches, skis et bâtons, poêle à bois... Au Refuge, petite cantine ouverte au mois de mars près de la place Saint-Job, on est déjà prêt pour l'hiver ! En attendant, l'agréable terrasse donne envie de profiter du soleil. Si l'adresse s'est déjà fait une belle clientèle d'habitués à Uccle et bénéficie d'un excellent bouche-à-oreille, c'est qu'elle a vraiment beaucoup d'atouts : une déco accrocheuse vraiment réussie, une cuisine ouverte du petit-déjeuner jusqu'aux grignotages tardifs, une jolie sélection de bières belges et de vins nature français et une formule séduisante. Pas de prise de tête en effet ici. Un petit tableau présente les suggestions quotidiennes : plat du jour, option végé, houmous, tartine... Tandis que le pain et le beurre viennent de chez le voisin, l'excellente boulangerie de Rémy Barat sur la place. Bref, voilà l'endroit par excellence qu'on a envie d'aimer, un vrai bistrot de quartier modernisé. A l'arrivée des plats, visuellement peu appétissants, on commence malheureusement à déchanter. Mais bon, ce n'est pas grave, on est dans un café et les prix sont raisonnables. Sauf que si le ceviche de bar à la tomate fraîche, coriandre et échalotes (13 euros) est correct -- malgré des chips de patate douce tout mous --, la lasagne de légumes (13 euros), qui empile pomme de terre, courgette, aubergine, pesto de basilic pourpre et lentilles, est aqueuse et sans goût. Il s'agit peut-être d'un plat de régime ?