On le sait, la BMW Série 3 est très prisée sur le marché fleet. Encore plus dans sa version 330e hybride plug-in, déductible jusqu'à 100% pour les sociétés. Désormais, le constructeur élargit sa gamme hybride vers le bas avec cette 320e (berline ou break), version "dégonflée" (204 ch) de la 330e (292 ch) et coûtant 3.000 euros de moins.
...

On le sait, la BMW Série 3 est très prisée sur le marché fleet. Encore plus dans sa version 330e hybride plug-in, déductible jusqu'à 100% pour les sociétés. Désormais, le constructeur élargit sa gamme hybride vers le bas avec cette 320e (berline ou break), version "dégonflée" (204 ch) de la 330e (292 ch) et coûtant 3.000 euros de moins. Bien que moins puissante, cette variante nous en laisse toujours sous le pied et ne manque jamais d'agrément. Le 2 litres turbo à essence perd certes quelques chevaux (de 184 à 163 ch) mais reste nerveux et émet une sonorité plaisante. L'ensemble moteur électrique (113 ch) et batterie (12 kWh) est piqué tel quel à la 330e. Nous avons pu boucler 49 kilomètres avec un plein d'électricité. Si vous ne dépassez pas cette distance entre deux charges, vous ne consommerez pas une goutte d'essence. Lorsque la pile est vide, la 320e se comporte comme une hybride "classique", rechargeant sa batterie via le moteur thermique et la récupération d'énergie au freinage. La consommation d'essence a alors varié entre 5,8 et 8,8 l/100 km selon le style de conduite. Pour le reste, ce petit break "béhème" s'apprécie toujours pour sa tenue de route vivante, mais aussi son excellent confort de suspension. Bien qu'amputé de 90 litres par la batterie du propulseur hybride, le coffre reste suffisant et pratique: la lunette peut s'ouvrir indépendamment du hayon pour charger de menus objets et la banquette se rabat en trois parties. Selon nous, cette 320e constitue une excellente alternative sur le marché des flottes, d'autant que la concurrence peine à s'aligner: l'Audi A4 actuelle n'est pas disponible en hybride et la nouvelle Mercedes Classe C plug-in sera nettement plus chère, tout comme les Volvo S60/V60 hybrides. Et pour qui trouverait cette Série 3 trop petite, le constructeur a aussi lancé une version 520e hybride de la Série 5, très agréable à conduire également, mais facturée 10.000 euros de plus que sa petite soeur.