La N-VA s'est-elle tirée une balle dans le pied en cherchant à récupérer auprès de quelque 200 entreprises grandes installatrices de panneaux solaires des subsides aujourd'hui considérés comme...

La N-VA s'est-elle tirée une balle dans le pied en cherchant à récupérer auprès de quelque 200 entreprises grandes installatrices de panneaux solaires des subsides aujourd'hui considérés comme excessifs pour les distribuer à l'ensemble de la population? "La mesure préconisée par Zuhal Demir, ministre en charge de l'Energie, touche essentiellement des entreprises dynamiques dont beaucoup font partie de l'arrière-ban de la N-VA. Nombre d'entre elles ne se laisseront pas faire. D'où une multiplication d'actions en justice et cela, en période préélectorale", analyse Fernand Huts, patron de Katoen Natie, une des principales entreprises bénéficiaires du système actuel. "Le gouvernement doit suivre ses propres lois. La sécurité juridique est à ce prix et en bout de course, c'est le contribuable qui payera. Tant d'agitation, ironise-t-il, pour trois euros par mois. Qui, dans l'isoloir, s'en souviendra? C'est vraiment sous-estimer le bon sens des Flamands!"