La nuit même le jour : la semaine dernière, San Francisco ne s'est pas ...

La nuit même le jour : la semaine dernière, San Francisco ne s'est pas réveillée. Comme dans un film de science-fiction, le ciel est resté orange toute la journée et l'air avait une odeur de cendrier. Les incendies qui ravagent la côte nord-ouest ne semblent pas avoir de fin. Cinq millions d'hectares et des milliers de bâtiments sont déjà partis en fumée.