Authenticité

C'est une jolie histoire. Il y a 10 ans, Philippe Vertriest décide avec sa femme d'adopter deux petites filles d'origine éthiopienne. Il se plonge alors dans l'étude de la culture africaine et consulte de nombreux ouvrages d'art. Il tombe sous le charme d'un livre de body painting qui l'intrigue. " Cet ouvrage m'attirait, je le consultais encore et encore, sans trop savoir pourquoi ", explique le créateur gantois installé de longue date à Bruxelles. Lui vient alors l'idée de créer une marque de vêtements aux imprimés et dessins inspirés des motifs du body painting. " J'ai voulu travailler plus spécifiquement avec la tribu Kara car son art présente un accord des couleurs et un style qui me parlent davantage que ceux d'autres tribus ", poursuit Philippe Vertriest. S'en sont suivies de nombreuses r...