Le ciel est impitoyable avec les compagnies low cost. Après la faillite de Primera Air, c'est au tour de WOW Air d'entrer dans une zone de fortes turbulences. L...

Le ciel est impitoyable avec les compagnies low cost. Après la faillite de Primera Air, c'est au tour de WOW Air d'entrer dans une zone de fortes turbulences. La compagnie islandaise va être rachetée par Icelandair. Si les deux marques vont continuer d'exister séparément dans le nouvel ensemble, il ne faut pas se voiler la face : c'est un échec pour le modèle imaginé par Skuli Mogensen, le CEO. Lancée en 2011, WOW Air avait contribué à faire de l'Islande une plaque tournante dans le marché des vols low cost en direction des Etats-Unis. Mais la concurrence féroce avec Icelandair, la hausse du prix du kérosène et le moindre attrait touristique de l'Islande l'a fait plonger dans le rouge. Icelandair va racheter 100 % du capital de WOW pour 18 millions d'euros et 5,4 % de ses propres actions.