Mis en oeuvre en 2002, le règlement sur les ententes et abus de position dominante permet à la Commission européenne, dans son article 8, de prendre des mesures intérimaires si, à première vue, les règles de concurrence ont été enfreintes. Mais aussi de prendre des mesures protectrices conservatoires s'il existe un risque de dommages graves et irréparables. Jusqu'ic...