Après la berline, Peugeot lancera bientôt la version break de sa nouvelle 508, toujours baptisée SW. Le modèle pose son toit assez bas (1,43 m), ce qui dynamise l'allure générale. Tout comme la berline, ce break dispose de portes sans encadrement de vitre...

Après la berline, Peugeot lancera bientôt la version break de sa nouvelle 508, toujours baptisée SW. Le modèle pose son toit assez bas (1,43 m), ce qui dynamise l'allure générale. Tout comme la berline, ce break dispose de portes sans encadrement de vitres, façon coupé... Chic ! Le look stylé fait perdre quelques litres de coffre par rapport à l'ancien modèle, mais la soute affiche une contenance de 530 l avec la banquette en place (soit 30 l de moins qu'avant), ce qui reste correct, même si les Renault Talisman Grandtour (572 l) et VW Passat Variant (650 l) font mieux. La Peugeot se rattrape lorsque l'on rabat la banquette : le volume du coffre grimpe alors à 1.780 l, ce qui correspond exactement à la contenance de la Passat Variant et représente 100 l de plus que le break Talisman. La 508 SW ne craint donc pas les brocantes. Et elle peut disposer d'un hayon électrique, pouvant s'ouvrir et se fermer sans les mains, d'un mouvement de pied sous le bouclier. A l'avant, pas de surprise, on retrouve la planche de bord de la berline, très soignée et dotée du petit volant si cher au constructeur. Sous le capot, on retrouve les moteurs de la berline (essence et diesel) et une version hybride plug-in (à batterie rechargeable sur secteur) sera disponible fin 2019.