Classique du circuit d'exposition et de vente, la Brussels Art Fair en est à sa 68e édition, sept mois à peine après une précédente Brafa reportée pour cause de covid, et qui fut la première organisée au Heysel, ap...

Classique du circuit d'exposition et de vente, la Brussels Art Fair en est à sa 68e édition, sept mois à peine après une précédente Brafa reportée pour cause de covid, et qui fut la première organisée au Heysel, après 18 années à Tour & Taxis. Dans les vastes palais 3 et 4 de Brussels Expo, la foire retrouve donc son calendrier hivernal, brassant toujours des oeuvres de l'antiquité à nos jours mais déclinant cette année une thématique autour de l'Art nouveau. On y apprécie la présence de nombreux exposants internationaux (près de deux tiers des 130 galeries répertoriées) dont certains célèbrent leur retour à Bruxelles. Par exemple, la française Galerie de la Présidence qui, comme la zurichoise Galerie von Vertes, possède un catalogue de haut vol: Buffet, Derain, Matisse, Vlaminck pour la première. Calder, Warhol, Soulages, Miro ou encore Poliakoff pour la seconde. Perso, on ne ratera pas une visite au stand 54 d'Huberty & Breyne, proposant une dizaine de toiles de l'excellent peintre-dessinateur François Avril...