Boeing reste engluée dans la crise engendrée par les deux crashs mettant en cause le 737 MAX. Confrontée à un sérieux problème de logistique puisqu'il ne peut pas livrer les avions produits faute d'autorisation de vol, le constructeur a décidé de réduire sa production de 20 %. Ce n'est sans doute qu'une étape car vu les derniers développements de l'enquête, pas sûr que le 737 MAX revole de sitôt. D'une part, Boeing n'est pas parvenu à montrer aux autorités américaines les modifications apportées à l'avion. En effet, une autre faille aurait été découverte dans les logiciels du système de vol... D'autre part, le rapport d'enquête préliminaire sur le crash d'Ethiopian Airlines impute clairement la responsabilité de la catastrophe au système anti-décrochage MCAS. Plus inquiétant encore pour Boeing : les pilotes ne sont pas parvenus à reprendre le contrôle de l'avion alors qu'ils ont respecté la procédure prévue par le constructeur.