En 1945, le dessinateur anversois Willy Vandersteen (1913-1990) met en orbite la bande dessinée Bob & Bobette. Soit les aventures loufoques de deux préados, égrenées au fil d'une nuée d'albums qui, au total, se vendront à plus de 200 millions d'exemplaires. Le style est marrant, baroque, décalé, bon enfant, notamment grâce à la présence
...

En 1945, le dessinateur anversois Willy Vandersteen (1913-1990) met en orbite la bande dessinée Bob & Bobette. Soit les aventures loufoques de deux préados, égrenées au fil d'une nuée d'albums qui, au total, se vendront à plus de 200 millions d'exemplaires. Le style est marrant, baroque, décalé, bon enfant, notamment grâce à la présenced'un oncle Lambique un rien "glandu" et d'une tante Sidonie solidement longiligne. Si la morale des histoires est plutôt classique, le dessin est volontiers peps, énergétique, usant dans la première période de la série de couleurs pastel/saumon du plus bel effet. Contrairement à l'invité précédent (Paul Delvaux, qui était exposé au sein-même des grandes salles du musée) Bob & Bobette doivent se contenter d'une plus modeste présence au premier étage de l'ancienne gare de Schaerbeek. On y découvre le 356e album de leurs aventures - L'éléphant siffleur, en vente exclusive sur place - et le travail qui a mené à sa réalisation. Mais aussi, surtout, des planches d'albums précédents exhibant les héros dans tous les transports imaginables, dont évidemment le train. On reste un peu sur sa faim vu la modestie de l'expo mais heureusement, malgré la fermeture du resto, on nous rassasie autrement, via une vingtaine d'impressionnantes sculptures en chocolat. Protégées par des vitrines transparentes (gourmands s'abstenir), réalisées par les "chocolatiers sculpteurs" Peter Teerlinck et Bart Steegmans du groupe Sculpture Events, elles sont dispersées à la fois dans l'entrée de la gare et entre les locomotives logées dans le nouveau bâtiment construit pour le musée. L'occasion pour le spectateur, impressionné, de les comparer aux engins grandeur nature exposés, par exemple la voiture royale de Léopold II.