BNP Paribas vient de se voir infliger une seconde amende aux Etats-Unis pour manipulation du marché des changes. La première remontait au mois de ...

BNP Paribas vient de se voir infliger une seconde amende aux Etats-Unis pour manipulation du marché des changes. La première remontait au mois de mai : le régulateur financier de l'Etat de New York (qui a Wall Street sous sa juridiction) avait alors ordonné à la banque française de payer 350 millions de dollars. Cette fois, c'est la Réserve fédérale (qui assure la supervision d'ensemble du système bancaire) qui lui a réclamé une pénalité de 246 millions de dollars. La faute est la même. Entre 2007 et 2013, les traders de BNP se sont concertés avec d'autres opérateurs de marché sur les forums de la toile afin d'infléchir ensemble les cours de certaines devises puis empocher des plus-values. Par Jean-Christophe de Wasseige