Les initiatives et les projets se multiplient dans les coulisses du golf belge. Tant mieux. La discipline évolue et se dynamise. La preuve avec la création de la Belgian Golf League qui réunira, dès cette saison, 11 clubs dans un véritable championnat national, comme en hockey, en football ou en basket. " Il y aura, d'abord une saison régulière avec 10 matches au programme pour chaque club. Puis, une grande finale qui aura lieu le 3 novembre à Rigenée pour l'attribution du titre et des places d'honneur ", explique Thibault De Saedeleer, initiateur de cette compétit...

Les initiatives et les projets se multiplient dans les coulisses du golf belge. Tant mieux. La discipline évolue et se dynamise. La preuve avec la création de la Belgian Golf League qui réunira, dès cette saison, 11 clubs dans un véritable championnat national, comme en hockey, en football ou en basket. " Il y aura, d'abord une saison régulière avec 10 matches au programme pour chaque club. Puis, une grande finale qui aura lieu le 3 novembre à Rigenée pour l'attribution du titre et des places d'honneur ", explique Thibault De Saedeleer, initiateur de cette compétition réservée aux joueurs amateurs et appelée à se développer au fil des ans. Concrètement, 11 clubs ont répondu présents pour cette pendaison de crémaillère. Il s'agit du Waterlooo, du Ravenstein, de Latem, du Hainaut, de 7 Fontaines, de Cleydael, de La Tournette, de Rinkven, de L'Empereur, de Rigenée et de La Bruyère. Ils s'affronteront tout au long de la saison avec, à la clé, trois points pour une victoire et un point pour un match nul. " Le format est volontairement simple, précise Christophe Descampe, élevé au rang de président de la Belgian Golf League. Les rencontres se disputeront le samedi matin en single match play. Cinq joueurs seront chaque fois sélectionnés par leur club. L'idée est, d'une part, de permettre à nos élites de s'aguerrir dans une compétition récurrente et, d'autre part, de médiatiser et de promouvoir notre sport avec un concept nouveau et porteur. " Soutenu par la Fédération royale belge, le nouveau championnat devra évidemment trouver ses marques et faire ses maladies. Mais il répond clairement à une attente et comble un manque dans le paysage golfique national. Il va remplir l'agenda des meilleurs joueurs de tous les clubs - et notamment des grands espoirs nationaux. Les Interclubs - référence dans le golf par équipe - conserveront bien sûr tout leur intérêt. " Mais ils n'occupent la scène que quelques semaines par an. Là, on parle d'un tournoi qui s'étalera de mai à novembre. Les jeunes vont accumuler de l'expérience et vont forcément s'améliorer. Et, parallèlement, il y aura une véritable émulation au sein des clubs pour conquérir le trophée ", confie l'ancienne grande championne Florence Descampe qui, en compagnie de Nicolas Colsaerts, parraine l'épreuve. A terme, la Belgian Golf League - qui n'a pas encore de sponsor attitré - devrait grandir avec l'arrivée d'autres clubs et intégrer même plusieurs divisions. Elle pourrait aussi se décliner en version féminine. " C(capital investissement) haque chose en son temps, ajoute Jean-Paul Bourdon, en charge de l'organisation informatique de l'événement. C'est un nouveau concept. On va le faire grandir peu à peu avec, pour ingrédients, l'enthousiasme, la passion et l'émotion. "