Personne n'a oublié le fameux tweet de Donald Trump où il parlait d'un mystérieux " covfefe " en 2017. Un mot jamais expliqué ou une faute de frappe j...

Personne n'a oublié le fameux tweet de Donald Trump où il parlait d'un mystérieux " covfefe " en 2017. Un mot jamais expliqué ou une faute de frappe jamais reconnue. JP Morgan s'en est inspiré pour appeler le nouvel index qu'il vient de créer. L'index Volfefe a pour but, tout à fait sérieux, d'étudier l'impact des tweets du président américain sur les marchés financiers. Les jours où Trump est hyperactif sur Twitter débouchent souvent sur des mauvaises séances à Wall Street. Il faut dire que ces derniers temps, il twitte abondamment sur la Fed et sur la Chine. L'index Volfefe vient de livrer ses premiers résultats : l'activité sur Twitter du président a un impact plus prononcé sur la volatilité des taux courts (2 à 5 ans) que sur les longs.