Depuis le départ de Luc Lallemand pour SNCF Réseau, Infrabel était dirigée ad interim par Ann Billiau, la directrice clientèle. Le temps pour le chasseur de têtes et le gou...

Depuis le départ de Luc Lallemand pour SNCF Réseau, Infrabel était dirigée ad interim par Ann Billiau, la directrice clientèle. Le temps pour le chasseur de têtes et le gouvernement Wilmès de trouver la perle rare. Le processus est désormais terminé : le gouvernement fédéral a nommé Benoît Gilson à la tête d'Infrabel. A situation politique complexe, réponse complexe : Gilson est certes CEO de plein exercice mais jusqu'à la formation d'un gouvernement... de plein exercice ! A ce moment, il deviendra à son tour CEO ad interim. A charge pour la prochaine majorité fédérale de confirmer ou pas sa nomination et de lui confier un mandat de six ans. Ancien journaliste, Benoît Gilson était jusqu'ici directeur de la stratégie et de la communication et membre du comité de direction. Il faisait partie du trio de candidats sélectionnés par le chasseur de têtes.