Le leader européen des salles de sport low cost, coté sur Euronext Amsterdam et propriété du fonds d'investissement 3i, a décidé de passer la vitesse supérieure en termes d'expansion. Le groupe annonce vouloir presque doubler son réseau chez nous. Il exploite à ce jour 179 salles de fitness en Belgique, et veut en ouvrir 121 d'ici cinq ans, ce qui devrait créer 500 emplois. Basic-Fit met en avant une étude du bureau de consultance Deloitte selon laquelle 7,3% des Belges seulement (8,8% si l'on ne prend pas en compte les moins de 15 ans) sont abonnés à une salle de sport. En Europe, seuls quatre autres pays affichent un taux d'abonnement plus faible. Basic-Fit voit donc un potentiel de croissance considérable chez nous. Sa stratégie est claire : il s'agit de quadriller le territoire afin que chacun puisse trouver une salle à deux pas de son domicile ou de son lieu de travail. Le groupe mise sur la croissance organique dans tous les pays où il est actif. Pour 2021, il entend ainsi dépasser les 1.000 clubs aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg, en France et en Espagne. Mais la concurrence est à l'affût dans un marché qui s'est duopolisé avec, d'un côté, des salles discount, et de l'autre, des centres haut de gamme. Le groupe français Keep Cool, numéro deux dans l'Hexagone, entend ainsi relancer le milieu de gamme en Belgique. " Les clients n'ont aucune alternative entre le low cost et le premium, nous indiquait son country manager lors de l'ouverture de la première salle du groupe à Saint-Gilles en juin dernier. Les marques low cost ont, en outre, totalement écrémé le service. "