A 44 ans, ce père de trois enfants affiche un parcours professionnel tout entier dédié à la gestion de patrimoine. Après des candidatures en droit à l'ULB et des premiers pas professionnels dans une salle de vente londonienne, Arnould Roberti se tourne en effet assez rapidement vers le monde de la gestion de portefeuille. " Sur les conseils de mon père ", reconna...

A 44 ans, ce père de trois enfants affiche un parcours professionnel tout entier dédié à la gestion de patrimoine. Après des candidatures en droit à l'ULB et des premiers pas professionnels dans une salle de vente londonienne, Arnould Roberti se tourne en effet assez rapidement vers le monde de la gestion de portefeuille. " Sur les conseils de mon père ", reconnaît-il. Nous sommes alors en 1999. Avec des racines familiales situées du côté de Remicourt (près de Waremme, en province de Liège), Arnould Roberti rejoint l'ancienne société de Bourse Bonnewijn, Renwart, Van Goethem (BRG) à Bruxelles, avant de poursuivre ensuite dans le giron de Degroof, lorsque cette dernière avale BRG en 2005 après l'avoir rachetée cinq ans plus tôt. Au total, Arnould Roberti exercera pendant plus de 10 ans le métier de private banker au sein de la vénérable institution de la rue Guimard, et cela jusqu'à son mariage avec Petercam en 2016. C'est à ce moment-là qu'il rejoint Pire Asset Management, dernière société de Bourse indépendante de Wallonie (Charleroi) où " je retrouve des valeurs qui me sont essentielles : un grand respect du client, une réelle indépendance dans la gestion, un vrai souci de transparence et une grande implication des employés ". Société de Bourse centenaire, qui a vu le jour en 1909, Pire AM emploie aujourd'hui une vingtaine de personnes et compte 1.300 clients. Membre de la direction, Arnould Roberti y supervise l'équipe commerciale pour l'ensemble de la Belgique. Convaincu qu'une gestion de portefeuille sur-mesure est possible, il siège également au comité d'investissement qui définit les stratégies de gestion de la maison. Plus récemment, il s'est enfin vu confier la responsabilité du tout nouveau bureau de représentation de Pire AM dans la capitale (à Woluwe-Saint-Lambert). Sébastien Buron