A six mois de la Ryder Cup, la tension monte ! Devenu consultant sur NBC, l'ancien capitaine américain Paul Azinger (photo) a déterré la hache de guerre en s'interrogeant ouvertement sur la valeur sportive de l'European Tour. Il a même ironisé sur les performances des Anglais Tommy...

A six mois de la Ryder Cup, la tension monte ! Devenu consultant sur NBC, l'ancien capitaine américain Paul Azinger (photo) a déterré la hache de guerre en s'interrogeant ouvertement sur la valeur sportive de l'European Tour. Il a même ironisé sur les performances des Anglais Tommy Fleetwood et Lee Westwood. Pour rappel, le premier n'a pas encore réussi à s'imposer sur le PGA Tour et, à 46 ans, le second n'a soulevé que deux trophées aux Etats-Unis. " Gagner sur le circuit européen est une chose, s'imposer sur le PGA Tour, c'est autre chose. Et c'est là que ça se passe ", a-t-il commenté. La réplique ne s'est pas fait attendre. " Au mieux, Azinger est un ignare, au pire un arrogant. Rendez-vous en septembre ", a tweeté le Danois Thomas Bjorn, capitaine de l'équipe européenne lors de la dernière Ryder Cup. Nul ne conteste, bien sûr, le niveau supérieur du circuit américain qui réunit, tout au long de l'année, les meilleurs joueurs du monde. Mais il n'était peut-être pas nécessaire de se moquer ainsi de deux des champions les plus emblématiques de l'équipe européenne. D'autant que le palmarès récent de la Ryder Cup ne plaide pas dans son sens. Lors des 10 dernières éditions, l'Europe s'est imposée à sept reprises. En attendant, quelque chose nous dit que l'édition de 2020, qui aura lieu sur le parcours de Whistling Straits (Wisconsin) du 25 au 27 septembre, sera particulièrement animée !