Chéri par les étrangers, notamment les visiteurs japonais, le musée de la rue Américaine à Ixelles se déconfine en deux phases. Jusqu'au 28 juin, l'accès est exclusivement possible le week-end de 11 à 17h30. A partir de l...

Chéri par les étrangers, notamment les visiteurs japonais, le musée de la rue Américaine à Ixelles se déconfine en deux phases. Jusqu'au 28 juin, l'accès est exclusivement possible le week-end de 11 à 17h30. A partir de la fin du mois, l'espace composé de deux maisons attenantes où habita et travailla le plus fameux des architectes de l'Art nouveau sera également ouvert du mardi au vendredi inclus. L'endroit, déjà connu pour un certain rigorisme - sacs, photos et coups de fil interdits, capacité limitée - applique strictement les nouvelles conditions corona, acceptant seulement des visiteurs aux sacs peu encombrants car si le musée inclut désormais des vestiaires, ceux-ci sont non disponibles pour le moment. Détails sur le site qui annonce aussi, du 2 juillet au 27 septembre, l'expo temporaire Secrets d'ateliers. Celle-ci nous ramène à la fin du 19e siècle via les dessins d'artistes tels qu'Henry van de Velde ou Charles R. Mackintosh, et ouvre exceptionnellement l'atelier des dessinateurs au deuxième étage, dans la partie du bâtiment où Horta exerça son talent majeur.