En plein renouveau depuis l'arrivée d'Andy Palmer, l'ancien n°2 de Nissan, Aston Martin souhaite entrer au London Stock Exchange d'ici à la fin de l'année et mettre un quart de son c...

En plein renouveau depuis l'arrivée d'Andy Palmer, l'ancien n°2 de Nissan, Aston Martin souhaite entrer au London Stock Exchange d'ici à la fin de l'année et mettre un quart de son capital sur le marché. Le fonds italien Investindustrial (37,5 % du capital) et les investisseurs koweitiens Investment Dar et Adeem Investment fourniraient les actions tout en restant au capital aux côtés de Daimler (4,9%). Aston Martin espère retirer au moins un milliard de livres de cette entrée en Bourse. Après des années de perte, Aston Martin a renoué avec les bénéfices l'an dernier (87 millions). Le premier semestre 2018 suit la tendance avec une augmentation de 8 % du chiffre d'affaires à 445 millions. Depuis l'arrivée de Palmer, Aston Martin a relancé la DB5 rendue célèbre par James Bond et sorti un nouveau coupé, la DB11. Un SUV est attendu l'an prochain. Aston Martin espère produire 6.400 voitures cette année.