Installée à Jalhay depuis le début du 19e siècle, l'auberge de la Baraque Michel a longtemps marqué le point culminant de la Belgique à 674 mètres, avant l'annexion en 1919 de la partie orientale des Hautes Fagnes et du Signal de Botrange, culminant, lui, à 694 mètres. Toujours aussi couru...

Installée à Jalhay depuis le début du 19e siècle, l'auberge de la Baraque Michel a longtemps marqué le point culminant de la Belgique à 674 mètres, avant l'annexion en 1919 de la partie orientale des Hautes Fagnes et du Signal de Botrange, culminant, lui, à 694 mètres. Toujours aussi courue, été comme hiver, la Michelshütte, comme on dit en allemand, continue d'accueillir les touristes de passage dans la région, comme c'est le cas depuis sa création en 1813 par Michel Schmitz. Après une grande balade dans les sublimes paysages du parc naturel des Hautes Fagnes - on a notamment accès ici, via la chapelle Fischbach, aux 3 km de sentiers didactiques sur caillebotis parcourant les tourbières de la Fagne de Polleur -, rien de tel que de regagner l'auberge pour profiter du repos du guerrier. Dans une ambiance 100% rustique de refuge de montagne, avec moult boiseries et trophées de chasse, on déguste ici des spécialités roboratives, du gibier en saison ou des assiettes de charcuteries et de fromages locaux. Le tout accompagné d'un excellent pain bio maison (que l'on peut également acheter à emporter) et d'une bière maison tout à fait correcte et rafraîchissante (qui surpasse largement sa voisine chic, la Peak Beer). Bref, l'endroit idéal pour faire une pause après une balade dans l'une des régions les plus pittoresques de Belgique.