Si vous avez raté le début d'Anima 2021, il reste plusieurs séances de rattrapage d'ici le 21 février, d'autant que le festival a décidé de "s'inviter chez vous" via la plateforme Anima Online et pas moins de 268 films, vidéos live et live events, etc. Su...

Si vous avez raté le début d'Anima 2021, il reste plusieurs séances de rattrapage d'ici le 21 février, d'autant que le festival a décidé de "s'inviter chez vous" via la plateforme Anima Online et pas moins de 268 films, vidéos live et live events, etc. Sur le choix des catégories présentées, la manifestation joue toujours d'éclectisme: courts et longs métrages, section kids, propositions C'est du belge, Nuit animée, 40 Years Of Anima et des focus sur les productions coréennes et des Balkans. Parmi les films en compétition - résultats ce 19 février - relevons trois coups de coeur. The Nose Or The Conspiracy Of Mavericks, superbe création russe "à l'ancienne", basée sur une nouvelle de Gogol. Plus étrange et décalée, Kill It And Leave This Town, réalisation polonaise où un protagoniste paumé nous emmène parmi les héros issus de la littérature et des dessins animés de son enfance. Ce qui contraste nettement avec 7 Days War, oeuvre japonaise qui raconte une histoire d'amour dans l'archipel, dans une esthétique qui rappelle celle du manga et avec un impressionnant travail sur les décors et l'environnement. L'ensemble fonctionne avec divers passes possibles, via la création d'un compte payant. Et vos écrans, au nombre de deux autorisés.