La semaine dernière, Amazon a confirmé avoir signé avec trois sociétés de lancements spatiaux des contrats prévoyant 83 tirs de mise sur orbite. Ces tirs doivent servir au déploiement de milliers de satellites destinés à de...

La semaine dernière, Amazon a confirmé avoir signé avec trois sociétés de lancements spatiaux des contrats prévoyant 83 tirs de mise sur orbite. Ces tirs doivent servir au déploiement de milliers de satellites destinés à de l'internet spatial à haut débit. Amazon entend en effet poursuivre sa diversification dans les services informatiques (Amazon Web Services) et fournir de l'internet à haut débit et à faible latence à un éventail large de clients, notamment ceux qui se trouvent dans des endroits où la connexion est faible, voire inexistante. Le groupe entend aussi fournir des petits terminaux adaptés et abordables. L'internet spatial via satellites s'avère en effet un complément idéal à la fibre ou à la 4 et 5 G. Amazon entend déployer, pour un budget de 10 milliards de dollars, sa constellation Kuiper, soit des milliers de satellites placés en orbite terrestre basse qui vont permettre des débits aussi élevés que ceux de la fibre. Pour les lancements, Amazon a fait appel principalement à United Launch Alliance, coentreprise entre Boeing et Lockheed Martin, mais aussi à Arianespace et Blue Origin.