Airbus a décidé de réagir face au relatif désintérêt commercial pour ses deux fleurons technologiques que sont l'A380 et l'A400M, le gros porteur militaire ...

Airbus a décidé de réagir face au relatif désintérêt commercial pour ses deux fleurons technologiques que sont l'A380 et l'A400M, le gros porteur militaire dont le programme souffre de retards et de surcoûts. Le constructeur européen a annoncé la semaine dernière qu'il va étaler la production de ces deux avions au maximum. Ainsi, à partir de 2020, il ne se construira plus annuellement que six A380 et huit A400M en attendant des jours meilleurs. Trois mille sept cents emplois sont concernés par cet ajustement. Airbus ne parle pas de licenciements mais d'un plan d'adaptation des effectifs : moins d'intérim, redéploiement du personnel vers des programmes plus porteurs, mise à la retraite, etc. Airbus emploie 129.000 personnes, dont 90.000 rien qu'en France et en Allemagne.