Après avoir suspendu la ligne en septembre dernier en raison, entre autres, du manque de fiabilité de son tour- opérateur chinois, Air Belgium vient de renoncer définitivement à sa...

Après avoir suspendu la ligne en septembre dernier en raison, entre autres, du manque de fiabilité de son tour- opérateur chinois, Air Belgium vient de renoncer définitivement à sa ligne régulière vers Hong Kong. Selon la compagnie, les conditions économiques et techniques ne sont pas réunies pour assurer la pérennité de la ligne. A l'avenir, Air Belgium compte poursuivre les vols opérés pour d'autres compagnies. Une activité qui lui permet de montrer son savoir-faire. Cela marche tellement bien que la compagnie continue d'engager et compte désormais 248 équivalents temps plein (contre 176 en octobre). En ce qui concerne ses propres lignes, Air Belgium a prévu de desservir deux destinations chinoises depuis Charleroi dès cet été et le continent américain à partir du mois d'octobre. Elle a recueilli, à cet effet, les autorisations nécessaires auprès des autorités américaines et canadiennes.