- Pour sa première série documentaire consacrée à un chanteur français (et un peu belge quand même), Netflix propose "Johnny par Johnny". Soit quatre fois une demi-heure consacrées à "l'idole des jeunes" entre drogues, crashs de bagnoles, amours électriques, train de vie ahurissant, exhibition médiatiqu...

- Pour sa première série documentaire consacrée à un chanteur français (et un peu belge quand même), Netflix propose "Johnny par Johnny". Soit quatre fois une demi-heure consacrées à "l'idole des jeunes" entre drogues, crashs de bagnoles, amours électriques, train de vie ahurissant, exhibition médiatique, endettement notoire, où se profile un Hallyday à la fois hyper-touchant et insupportable, survivant essentiellement grâce à l'indéfectible soutien de son public. Même les anti-Johnny pourraient être captivés. - Depuis ce 2 avril, la gare des Guillemins à Liège présente " I Love Japan - Les 1001 facettes du Japon", événement organisé par Europa Expo qui avait récemment proposé au même endroit un parcours sur Napoléon. Entre mangas, Godzilla et zénitude, on n'échappe pas vraiment aux clichés sur l'archipel du Soleil levant, pays extraordinairement complexe, dont cette visite ne peut-être qu'un prélude à plus de nuances... www.europaexpo.be- Curieux de sonorités planétaires? Point Culture propose sur son site un Mondorama numérique, soit une cartographie interactive des musiques du monde, dont certaines trop méconnues. Comme les flûtes de pan et guitares de Mélanésie... www.mondorama.pointculture.be- Mariza se produit le 21 avril à Bozar. Occasion plutôt rare d'écouter cette voix unique du fado, mélangeant dans ses racines sociales et familiales les ingrédients sonores du Portugal et du Mozambique, glissant dans sa musique ce mix guère fréquent de sensations africaines et de poésie lisboète. www.bozar.be