• La mini-série " Jeffrey Epstein, pouvoir, argent et perversion ", sur Netflix, consiste en quatre épisodes d'une cinquantaine de minutes consacrés aux multiples abus pédosexuels commis par le financier américain, suicidé (?) en cellule à l'été 2019. On le suit comme un mauvais et tragique feuilleton du réel o...

• La mini-série " Jeffrey Epstein, pouvoir, argent et perversion ", sur Netflix, consiste en quatre épisodes d'une cinquantaine de minutes consacrés aux multiples abus pédosexuels commis par le financier américain, suicidé (?) en cellule à l'été 2019. On le suit comme un mauvais et tragique feuilleton du réel où l'amplitude du réseau de rabattage de jeunes filles, parfois âgées de 12 ans, ne cesse de poser la question essentielle : comment Epstein, ami de Clinton et de Trump, a t-il pu se dérober aussi longtemps à la justice ? • Jusqu'au 15 juin, Art Brussels Online Viewing Room présente en ligne des classiques de la photographie, selon la QG Gallery de Knokke. Avec entre autres : Brassai, Nan Goldin, Andres Serrano, Marcel Mariën, sans oublier les fantasques duettistes britanniques Gilbert & George. https://galleryviewer.com/en/event/10/exhibition/1299/324 • Toujours fermé pour une période indéterminée, Flagey propose Chez soi, une collection de vignettes musicales à domicile d'artistes aussi différents que la pianiste Tamara Stefanovich (de Berlin), la violoniste belge Sylvia Huang (depuis son appartement d'Amsterdam) ou un " jazz band " bruxellois qui rassemble, entres autres, le trompettiste Jean-Paul Estiévenart et le batteur Antoine Pierre qui, pour l'occasion, se met aussi à la basse. www.flagey.be • A écouter et voir chez soi, le coffret Jacques Brel (Universal) composé de deux CD et autant de DVD, avec les concerts exceptionnellement restaurés en HD de Knokke 1963 et des adieux à l'Olympia fin octobre 1966. De grands moments.