La bagarre judiciaire entre Adidas et Shoe Branding Europe vient de connaître son épilogue définitif après près de huit ans de procédure. En 2009 et 2011, l'entreprise belge a voulu lancer deux marques de chaussure dont le design se basait sur deux bandes parallèles. Un look très proche des fameuses trois bandes d'Adidas. Evidemment, le géant allemand ne s'est pas laissé faire, au nom du risque de confusion pour les consommateurs. Dans un premier temps, L'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle a suivi Adidas et a refusé d'enregistrer les marques belges. Saisi par Shoe Branding Europe, le Tribunal de l'Union européenne vient de confirmer cette décision au titre de la haute probabilité que les marques belges tirent indûment profit de la renommée allemande...

© PG