AB InBev va fusionner ses activités en Russie et en Ukraine avec celles d'un autre brasseur, le turc Andolu Efes. Chacun possédera 50 % du...

AB InBev va fusionner ses activités en Russie et en Ukraine avec celles d'un autre brasseur, le turc Andolu Efes. Chacun possédera 50 % du nouvel ensemble et en partagera la direction. Les résultats seront toutefois seulement consolidés dans les comptes du groupe turc. L'affaire devrait se concrétiser d'ici juin 2018. Si le n° 1 mondial de la bière a choisi cette solution, c'est parce que le marché russe connaît une débâcle depuis que le gouvernement a relevé drastiquement les accises sur les bières afin de lutter contre l'alcoolisme. Ce rapprochement a été facilité par le fait que SAB Miller, englobé dans AB InBev en novembre 2016, possède une participation de 24 % dans Andolu Efes.