Actuellement, AB InBev est moins apprécié par la Bourse que le brasseur néerlandais Heineken. Alors que le géant belgo-brésilien affiche 3 % de moins qu'en début d'année, le cours de Heineken s'est accru de 10 %. Et pourtant, ces derniers mois, nous avons finalisé avec succès deux stratégies à la hausse sur AB InBev.

En début d'année, l'action AB InBev était en tête de la liste des favorites 2017 de la plupart des experts. Nous aussi étions positifs à l'égard du titre. Et, comme beaucoup d'autres, nous avons toujours confiance en ce champion des marges, et avons donc décidé de miser sur une nouvelle hausse de son cours. Au troisième trimestre, AB InBev a dégagé un bénéfice de 2,6 milliards

de dollars, à comparer à 1,4 milliard de dollars

l'an dernier. Son chiffre d'affaires s'est accru de 11,1 milliards de dollars au troisième trimestre 2016 à 14,7 milliards de dollars au trimestre écoulé. L'intégration des activités opérationnelles de SABMiller avec qui il a fusionné, évolue bien. Au troisième trimestre déjà, 336 millions de dollars de synergies et d'économies de coûts ont pu être réalisées... et ce n'est qu'un début. Un dividende intérimaire de 1,60 euro par action sera versé, qui portera le rendement total à plus de 3 %.

Emission put 16 mars 2017 au prix d'ex. de 105 EUR, à 8 EUR

Ce contrat est in the money, ce qui signifie que l'acheteur de l'option put peut procéder immédiatement à l'exercice. Il ne le fera pas car il devra d'abord vous verser 8 euros et recevrait alors seulement (105 - 8 =) 97 euros, alors que l'action vaut 104 euros en Bourse. Si le cours d'AB InBev reste supérieur à 105 euros, le gain est acquis ; s'il est inférieur à ce niveau au 16 mars, l'option pourra être exercée. Vous achetez dans ce cas les titres au prix de 97 euros.

Nous avions déjà mis en place un bull call spread par le passé. Cette stratégie peut être intéressante ici aussi.

Bull call spread

Achat call mars 2018 au prix d'ex. de 105 EUR, à 2,27 EUR

Emission call mars 2018 au prix d'ex. de 115 EUR, à 1,05 EUR

Nous recourons au bull call spread lorsque nous pensons que le cours d'une action peut augmenter modérément. Nous achetons le call mars 105 et payons 2,27 euros. Parallèlement, nous émettons un call out of the money pour lequel nous recevons 1,05 euro. Nous limitons donc la mise et la perte maximale à 1,22 euro (2,27 - 1,05). Cette perte sera subie si l'action reflue sous 105 euros. Nous avons limité le gain maximal à 8,78 euros. Et nous l'obtiendrons si le cours d'AB InBev se hisse à 115 euros, voire au-delà.