Norwegian Air, la principale compagnie qui tente d'imposer le modèle du low cost sur la façade atlantique, vient de dévoiler 10 nouvelles routes pour la prochaine saison d'été. Elles relieront les aéroports américains de S...

Norwegian Air, la principale compagnie qui tente d'imposer le modèle du low cost sur la façade atlantique, vient de dévoiler 10 nouvelles routes pour la prochaine saison d'été. Elles relieront les aéroports américains de Stewart (Etat de New York), de Providence (Rhode Island) et de Hartford (Connecticut) à plusieurs villes d'Irlande (Dublin, Cork et Shannon), d'Irlande du Nord (Belfast) et d'Ecosse (Edimbourg). Comme toujours en pareil cas, un tarif de base défiant toute concurrence sera en vigueur sur certains billets. Histoire de frapper les esprits, de remplir les avions et d'atomiser la concurrence. Norwegian avance ainsi un aller simple à 69 euros. Pour de tels prix, il sera évidemment impossible d'atterrir à JFK, le 5e aéroport le plus actif des Etats-Unis. Cela explique pourquoi ce sont des aéroports secondaires qui ont été choisis. Comme dans le modèle low cost continental, d'ailleurs. Les vols seront opérés avec des 737 Max, les mono-couloirs de nouvelle génération de chez Boeing. Norwegian devrait en prendre livraison dans les semaines qui viennent. Par Jean-Christophe de Wasseige