En avril, Ryanair a annoncé un plan de suppression de 3.000 personnes dans l'ensemble de ses bases. Selon la CNE, le syndicat chrétien, ce plan concerne 30 mem...

En avril, Ryanair a annoncé un plan de suppression de 3.000 personnes dans l'ensemble de ses bases. Selon la CNE, le syndicat chrétien, ce plan concerne 30 membres du personnel de cabine en Belgique. Toujours selon le syndicat, l'impact risque d'être limité puisque 40 personnes seraient volontaires pour quitter la compagnie. Il reste à voir si la conjoncture des prochains mois ne poussera pas Ryanair à des coupes plus importantes en Belgique. En janvier déjà, suite à la crise du 737Max, la compagnie irlandaise avait décidé de retirer un avion de Zaventem, impactant 28 emplois dont 18 en cabine. La CNE ne sait pas si ces 18 personnes, toujours sous contrat et dont la réaffectation prévue n'a toujours pas eu lieu à cause de la pandémie, font partie des 30 emplois aujourd'hui supprimés.