Votre association travaille à la gratuité des musées en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) le premier dimanche du mois. D'où vient cette idée?
...

Votre association travaille à la gratuité des musées en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) le premier dimanche du mois. D'où vient cette idée? Des musées eux-mêmes, notamment du Musée de la Gravure de La Louvière. Celui-ci travaillait avec des institutions françaises qui pratiquaient déjà la gratuité le premier dimanche du mois: une quinzaine de musées en FWB ont rapidement suivi. Et la ministre de tutelle de l'époque, Fadila Laanan, a considéré l'initiative assez intéressante pour en faire un projet pilote puis un décret, qui va fêter ses 10 ans ce 2 mai. Celui-ci rend obligatoire l'entrée gratuite une fois par mois à tous les espaces subsidiés par la FWB. Avec des amis intéressés par la culture et le social, nous avons créé une ASBL qui s'est greffée sur cette idée. Les musées eux-mêmes ont donc demandé à ne pas gagner d'argent pendant une journée... Oui, mais ces musées subventionnés sont des outils de service public, comme peuvent l'être l'enseignement ou l'administration. On n'imagine pas que ces deux-là soient payants. Il y a aujourd'hui 150 musées qui pratiquent ce principe de gratuité... Oui, la moitié a de l'argent public mais d'autres sont complètement privés. Par exemple, le Musée Hergé. Résistent encore quelques institutions comme le Musée de l'Armée ou le Musée des instruments de musique qui dépendent non pas de la FWB mais de la politique scientifique fédérale. Mais le plus compliqué, c'est que les gens connaissent cette gratuité mensuelle...